mercredi 16 octobre 2019

Festivités des Champs d'Osier les 4 5 6 octobre à MASSILLY

Le mystère des bals des Champs d’Osier est enfin résolu !

Rappel des faits : depuis le 16 juillet, les danseurs Folk du Clunisois recevaient régulièrement des messages mystérieux

Reçu ce matin lettre anonyme dans ma boite aux lettres. Curieux message : que sont ces champs d'osier ? Et ces dates 4, 5, 6 octobre ? Un week-end complet de bal folk à Massilly? Est-ce possible ? Retenez les dates, je mène l'enquête. Amélie





Courant août, les danseurs ont reçu le détail des 5 bals en 3 jours avec une présentation originale des groupes sous forme de devinettes

Bal des Champs d’Osier N°1 : Le groupe est né en 2010 d’une grande complicité musicale entre ces deux musiciens chanteurs enseignants au Conservatoire. Avec son saxophone soprano, sa clarinette, son ukulélé, sa flûte irlandaise et sa voix, elle rejoint le groupe en 2017. Depuis l’aspect musical et vocal du groupe continue à se développer pour des compositions originales et musicalement surprenantes



Bal des Champs d’Osier N°2 : Ce groupe créé en 2003 nous vient du pays des horlogers et des banquiers. Leur passion pour la danse a réuni ces quatre musiciens pour composer une musique qu’ils aimeraient danser avec le problème que tant qu’ils jouent ils ne peuvent pas danser… Leur musique est traditionnelle et irrationnelle puisqu’ils ne respectent rien à part les temps qui permettent aux danseurs de danser


Bal des Champs d’Osier N°3 : Presque 300 kilos d’amitié et encore plus de passion, avec des influences allant de l’Irlande aux Pays de l’Est, en passant par le Centre-France, ces trois rikishis sauront vous donner envie de danser. Accordéon, cornemuse et guitare se mêlent, se répondent et fusionnent dans une alchimie détonante faisant monter la température sur les parquets. Prenez place au centre du cercle et que le combat commence !
 

Bal des Champs d’Osier N° 4 : Il débute l’accordéon à l’âge de 14 ans et l’enseigne désormais avec brio. En solo ou avec l’un de ses nombreux groupes, il cherche à transmettre le répertoire des danses et musiques de Bresse




Bal des Champs d’Osier N° 5 : En colo il joue de la guitare et côtoie Graem Allwright. Coup de foudre pour le Folk en 1977 avec la rencontre de la Galvache. En 1979, il achète sa première vielle et n’arrêtera plus de faire tourner la roue !... Passionné par la sauvegarde du répertoire traditionnel, il possède une documentation exceptionnelle et a collecté de nombreux airs et témoignages en Bresse et Franche Comté. Ce musicien talentueux intervient activement dans plusieurs groupes : les Alwati ; la Mère Folle ; les Grapilleurs ou la Bande de Vielles du Morvan


Et enfin, en septembre, le voile a été levé sur tous ces mystères :


Ca y est, ce soir, j'ai toutes les solutions ! Il faut lire Deschamp D'osier : un fameux anniversaire pour un fameux danseur et vannier à ses heures qui fêtera le 5 octobre ces 70 printemps. Mais comme la fête appelle la fête, le préambule de ce grand week-end est à l'initiative d'une autre danseuse, conscrite de DD, Chantal ma Maman ! Alors, une équipe secrète de danseurs fous répondent avec un spectacle-cadeau, un gros gâteau et un bal le 6 octobre et encore quelques surprises pour finir le week-end en beauté. Maintenant le mystère élucidé, y'a plus qu'à venir le 4, 5, 6 OCTOBRE pour la fête, la fête et encore la fête. C'est ouvert à tous, n'hésitez pas à en parler à vos amis et voisins, tout le monde est le bienvenu.


Retour en images sur ces 3 jours de fête:





La fête fut magnifique avec de belles musiques parfois douces, parfois enlevées, parfois toniques, parfois intimistes, allant du trad au néo-trad.

Les repas partagés délicieux, les fontaines à gingembre et sangria ont coulé sans fin.


Le « lave-vaisselle toi-même » n'est pas tombé en panne


Paniers d'osier, simplicité, partage, joie de la danse, musiciens, techniciens et public au top!

Rangement efficace comme on les aime.

Et des cadeaux et surprises pour remercier les protagonistes de ces festivités :

Un spectacle de contes qui nous a émus par sa générosité et ses prouesses de jonglage.

Le Claude c’est l’histoire d’un paysan un peu rustre, un peu marginal et un peu philosophe à sa façon. L’histoire d’un vieil Ardéchois qui menait une vie simple et pourtant extraordinaire. La confrontation entre l’homme de la terre et la société de consommation. Pour parler du Claude, l’artiste Sylvain Michel s’accompagne de la voix, des sons et d’objets de jonglerie. 




 Le commentaire d'un spectateur :      

« De ma chaise je voyais le dos des convives qui terminaient 3 jours et 2 nuits de festivités… certaines têtes dodelinaient un peu… Heureusement que 10 litres de café étaient préparés             

A en croire les bribes de conversation entendues, les bals ont été très appréciés, grâce au dynamisme et à la variété des répertoires des musiciens. Et puis est arrivé sur scène « Le Claude » ! L’Ardéchois ! De Champignole les Bourlange ! Ou quelque chose de ce genre. Ne cherchez pas, c’est pas sur la carte. Ah ! Merveilleux Claude ! Il m’a emporté dans ses histoires, dans son tendre imaginaire, dans sa douce perception du monde et dans sa sagesse. J’ai voyagé avec  l’aiguille à tricoter, le scorpion boiteux, la bouse de vache et la noix qui se déplaçaient sur un chemin bien chaotique tandis que des balles virevoltaient par deux, par trois, par cinq !!

Le Claude, il a les poches remplies d’histoire à raconter, en croquant des noix, en mangeant des châtaignes devant un feu de cheminée, ou assis sur un banc en regardant les nuages….qui passent…

Merci pour ce joli moment de voyage, merci au Claude et à Sylvain, son messager et BON ANNIVERSAIRE DEDE ! » 

Bruno


Des chanteuses et musiciens ont offert des moments émouvants :


 


 













Des danseuses de bourrées ont créé une chorégraphie faisant voler les paniers d'osier :

 












Merci à tous d'avoir contribué à la réussite de ce week-end exceptionnel

Merci Dédé et Chantal d'être à l'origine de l'évènement.

Texte: Amélie, Isabelle et Bruno
Photos: JJ Chabert, P Mochet et P Pagniez