mercredi 31 janvier 2018

Master Class du 26 janvier avec Christian Brochot à Blanot


Vendredi 26 janvier, date de notre premier master classe de bourrées de l'année 2018, est également la date du  retour dans notre salle de Blanot.
Divers travaux ont été réalisés dans les locaux et à l’extérieur où une rampe d’accessibilité pour les personnes handicapées a été installée. A l’intérieur, les toilettes qui se trouvaient au fond de la salle ont été supprimées et ré- installées à l’entrée de la salle. Toilettes plus spacieuses avec un accès pour personnes à mobilité réduite.
Fort heureusement notre vieux parquet et le poêle à bois, des valeurs sûres, n’ont pas été modifiés. Les vieux luminaires en forme de « chapeaux » sont aussi restés, seules les ampoules ont été changées apportant plus de lumière.
Et de la lumière il y en avait avec les sourires de Christian, notre animateur de la soirée et de Jeanine, que nous avions grand plaisir à retrouver. Christian nous a fait réviser une panoplie de bourrées (mardi soir, Cassiopée, Aurore Sand, les Gauthiers à 8 et bien d’autres..), et il nous a apporté du soleil en nous faisant découvrir la bourrée du tournesol.  (voir les vidéos).
Grâce à une galette gentiment apportée, un roi grand et fort a été couronné, il a disparu quelques minutes car il cherchait les toilettes dans leur ancien lieu de vie puis nous l’avons vu réapparaître « heureusement l’envie n’était pas pressante » a-t-il confié aux personnes qui regardaient la scène amusée avant de rejoindre les nouvelles latrines (sans « e » pour les danseurs amateurs de jeux) !
Nous avons terminé tardivement par une gavotte à six (les plus mordus) sur laquelle, une fois la musique terminée, nous avons continué de danser et chantonner tous ensemble. Encore une belle soirée de danses, de rires et d’amitié partagés !
Sylvie et Isa

    Bourrée "tournesol" 
                         

                      Bourrée "mardi soir"

                                                                             "Cassiopée"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire