mardi 22 mai 2018

Master Class du 13 04 2018 avec Amélie et REBEDJO


Blanot : ping-pong en Noir & Blanc
On leur avait promis de passer dans la petite école de Blanot avec son poêle à bois, son vieux parquet et son plafond à la française. Là, où que ça danse de la bourrée en veux-tu en voilà. C'était un vendredi 13. Bon signe...
Y avait fallu qu'on bosse un peu pour se constituer un fonds de bourrées suffisant et bien les calibrer  pour que ça convienne aux chorégraphies subtiles de ces danseurs du Clunisois. Ça a commencé très bien par un casse-croûte et un canon. Faut c'qui faut. Après y a fallu pousser les tables et Amélie a  lancé le programme...
On adore être au plus près des danseurs, quand le son et le mouvement ne font qu'un. Le musicien propose, le danseur reçoit cette matière sonore et engendre un mouvement qu'il renvoie au musicien. Ce dernier le reçoit à son tour et modifie son message sonore. C'est une belle partie de ping-pong qui s'installe...
Deux heures de bourrées, c'est quand même bien physique. Eh ben, même pas fatigué-e-s les gaillardes et les gaillards, on est donc partis pour un bal. Elisabeth avait apporté dans sa valise une nouvelle chorégraphie ludique sur une de nos compos FOLLE AVOINE. Une petite récré en quelque sorte...
Et à un moment, on a vu arriver en file indienne, non pas des Indiens, mais une demi douzaine de Noirs, plus précisément des musiciens de LAÏTAN, une fanfare du Bénin, qui logent dans le village et qui sont venus voir de quoi il retournait. Ils ont d'abord observé assis sagement sur un banc puis très vite ils ont été invités à venir danser avec les Blancs. Ça nous a beaucoup plu. On aurait même bien aimé qu'ils jouent avec nous sur la bourrée finale...
video1
video2
video3
video4


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire